Sébastian Linck, gendre de Conrad Bolsnitzer ?

Publié le par Anne LUDWIG

 

Receveur des comtes de Horbourg-Wihr, à Riquewihr jusqu'en 1527, il est reçu bourgeois de Colmar en 1530 sur la partie de la cour Krus située près de la Fidélité. Il est nommé capitaine de la ville de Colmar en 1537. L'empereur Maximilien Ier le dote d'un brevet d'armoiries : "d'or au rencontre de taureau de sable, accorné et bouclé d'argent, heaume avec lambrequins de sable d'or, cimier, le meuble de l'écu entre un vol d'or ".

Sébastian Linck eut deux épouses, l'une est Anne KRIEGELSTEIN, l'autre serait d'après Georges BISCHOFF une fille de Conrad BOLSNITZER ( cf : La guerre des Paysans, ed ition La Nuée Bleue mars 2010 p 82 ) Elle lui a apporté 3500 à 4000 florins en capital.

Curieux personnage que ce Conrad Bolsnitzer,il est porion à Schneeberg en Saxe et arrive en Alsace pendant la fièvre des mines d'argent. Directeur des mines du duché de Lorraine, il est nommé Obersterbergmeister des mines d'Autriche antérieure vers 1510, il est aussi concessionnaire des filons du Chipal et réside dans la maison Cuntzmaison-cointz.JPG . Il est nommé bailli impérial de Kaysersberg en 1517 et rédige le rêglement général des mines des Pays antérieurs selon le modèle tyrolien : "Bergwerksordnung".  Le Bergrichter partage les concessions entre les entrepreneurs, rend justice aux mineurs pour les affaires concernant les mines, veille à l'application du rêglement, fixe le statut et les conditions de travail des mineurs, désigne et surveille les forêts destinées à l'usage des mines, tient les livres de compte. Il possède également des actions dans le mines du val de Lièpvre de Guilaume de Ribeaupierre. Annobli sous le nom de Conrad von Glicksberg, Il est le bienfaiteur des Antonins d'Issenheim pour qui il commande des vitraux. Il finance également le Saint Sépulcre à l'église paroisiale de Kayserberg qu'il fait surmonter d'un vitrail à ses armes. A Colmar, il est le voisin de l'orfèvre Paul Schongauer. Financier, spéculateur, il se livre à des pratiques commerciales douteuses et meurt  ruiné.    

      mines d'argent XVI e siècle

Publié dans Histoire

Commenter cet article