Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog généalogique d' Anne LUDWIG

Auguste LUDWIG de Boesenbiesen

7 Novembre 2010, 09:56am

Publié par Anne LUDWIG

 Boesenbiesen-Cassini.JPG

 

Auguste LUDWIG est né à Boesenbiesen, petit village agricole du canton de Marckolsheim, le 21 mai 1822. Le village compte alors 50 maisons, un tilleul planté en 1648 et une église neuve ( 1836 ) consacrée à saint Sébastien où aura lieu son baptème, son parrain est Augustin SCHENCKBECHER et sa marraine Odile RUDLOFF . On trouve sa trace en 1841, il est alors domestique chez Jean Léon ZUMSTEEG, le maire du village qui occupe la maison numéro 17 avec son épouse et deux autres domestiques. En 1842, son père Sébastien, ancien soldat de Napoléon, l' accompagne lors du recensement militaire. Auguste tire un bon numéro, le  197, il ne partira pas. Il est alors tisserand, sa fiche matriculaire indique qu'il mesure 1, 61 m seulement.

Il se marie une première fois à Boesenbiesen, le 28 janvier 1850 avec Catherine RITZENTHALER de Muntzenhzeim. Le couple aura sept enfants : Augustin, Marie Anne, Aloyse, Jean-Ignace, Paul, Eugène et Sébastien. Catherine décède en juillet 1862.

La famille habite la maison numéro 39, sur les 53 familles que compte le village à l'époque, 33 ont plus de trois enfants,  la nourriture s'améliore, la vaccination se répand dans les campagnes, la durée de vie s'allonge.

Les fabricants de la vallée de Sainte Marie aux Mines apportent aux habitants le coton, le lin et le chanvre à tisser à domicile et remportent le tissu. Des savoir-faire se développent dans la famille.

Dix artisans fabriquent sur place les aliments, vêtements et outils dont les villageois ont besoin. Le reste est apporté par des colporteurs qui transmettent également les nouvelles.

En 1866, Boesenbiesen abrite 322 habitants, 119 bovins,45 porcins,62 chevaux, pour les travaux des champs, les épouses, enfants, domestiques et journaliers ( taglohner ) sont mis à contribution.

Après six mois de veuvage,Auguste se remarie le 4 février 1863 avec Elisabeth WITTENMANN à Saasenheim, ils auront trois enfants : Conrad, mon arrière grand- père, Valentin qui ne vivra que deux mois, et Bernard. Après la naissance de ce dernier en 1868, La famille LUDWIG s'installe à Colmar pour travailler dans l'industrie textle alors en plein essor ( manufacture HERZOG et KIENER ). Elle est logée rue de la Bagatelle, maison n° 15 dans la cité ouvrière construite par Antoine HERZOG. Lors de son décès, le 29 avril 1902, à l'hôpital de Colmar, Auguste était domicilié 18 rue Stanislas.

Chiffres issus de l'étude de Charles Zumsteeg dans " L'Alsace, une histoire " éditions Oberlin 1991

Commenter cet article