Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog généalogique d' Anne LUDWIG

Albert NEEF, ouvrier modèle en République Démocratique d'Allemagne

17 Avril 2017, 15:50pm

Publié par Anne LUDWIG

Premier fils d'Isidore Neff et d'Alvine Vogt, Albert est né le 5 mars 1895 à Zahringen près de Fribourg en Brisgau, Il apprend le métier de mécanicien à l' ancienne, en voyageant.

« Mon premier emploi, je l’ai obtenu en 1912 à Singen, au bord du lac de Constance où j’ai également adhéré au syndicat de l'entreprise . Puis j'ai eu plusieurs postes à Heilbronn, Heidelberg, Mannheim puis Darmstadt, j'ai traversé le Rhin pour Strasbourg et finalement je suis revenu sur les bords du lac de Constance où j’ai été mobilisé par l’armée le 1 er octobre 1915 ». 

Le 1er avril 1919, il arrive à Zerbst dans la région de Saxe-Anhalt, pour la première fois, ce n’était pas alors un poisson d’avril mais une question de survie. Un étranger trouvait difficilement du travail à Berlin après la première guerre mondiale. Il fallait trouver une solution. Les parents de Mathilde la jeune vendeuse dont il avait fait la connaissance durant son service militaire à Berlin habitaient Zerbst. Lorsque les deux décidèrent de s’installer ensemble, ils vinrent à Zerbst. Le couple a eu deux filles Hildegarde et Gerda et  cinq petits-enfants.

 

Albert NEEF a travaillé 20 ans dans l’entreprise Wallwitz de Zerbst (entretien des locaux). Au temps du fascisme hitlérien, le foyer fut touché par une bombe visant Zerbst. Après la guerre de 1945, Albert NEEF fut l’un des premiers à adhérer au SPD pour aider à la reconstruction d’une nouvelle Allemagne ( RDA ).

Il a ensuite travaillé 20 ans jour pour jour, comme maitre mécanicien dans l’usine BAUMER de Zerbst et a présidé pendant 11 ans le syndicat de la branche professionnelle à Zerbst.

Il décède le 11 novembre 1975.

 

dans son atelier  à la retraite

dans son atelier à la retraite

Avec son frère Charles Neef, coiffeur à Ensisheim ( Haut-Rhin )

Avec son frère Charles Neef, coiffeur à Ensisheim ( Haut-Rhin )

Commenter cet article